Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
nature
Vous n'arrivez plus à vous concentrer, devant votre ordinateur ? Faites une sortie au vert !

Une étude finlandaise assure que 15 minutes de marche quotidienne dans un environnement naturel, comme une forêt, améliore la productivité au travail. En plus de réduire les risques de dépression et d'épuisement professionnel. Beaucoup de chercheurs ont abordé la question de l'influence de la nature sur notre cerveau. Et il est de plus en plus clair que les environnements naturels produisent des effets biologiques sur lui.

On sait désormais que certains phytoncides, des composés chimiques notamment émis par les arbres, peuvent faire diminuer la fréquence cardiaque et nous amener à respirer plus lentement et plus profondément. Ce qui fait baisser la tension artérielle et favorise la concentration.

logo
Vous le savez, lutter contre les réfractaires à la vaccination est l'un de mes chevaux de bataille et je me suis déjà épanché à ce sujet dans cette newsletter. Aujourd'hui, je suis plutôt content d'avoir mené ce combat.

Pour rappel, depuis l'année dernière, les bébés doivent recevoir 11 vaccins, contre 3 précédemment, pour pouvoir aller à l'école ou dans d'autres collectivités. Les premiers résultats de cette nouvelle politique de santé sont positifs.

La couverture vaccinale a augmenté chez les enfants nés depuis le 1er janvier 2018, par rapport à ceux nés un an plus tôt. La vaccination contre l'hépatite B a gagné 8 points. La hausse du taux de vaccination la plus spectaculaire concerne la méningite à méningocoque C : 75% des enfants nés après le 1er janvier 2018 ont reçu cette dose, contre 39% en 2017 (+36 points).

Autre très bonne nouvelle, la défiance des parents envers les vaccins semble perdre du terrain. L'importance de la vaccination pour la santé des enfants (91%) et pour la protection de la collectivité (87%) progresse dans l'opinion des parents (+5 points par rapport à juin 2018). Que des bonnes nouvelles !

jeux enfants
Il n'est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes : les comportements favorables à la santé adoptés dès le plus jeune âge conditionnent en partie ceux qui seront adoptés au cours de la vie.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a récemment publié ses recommandations pour favoriser un bon développement physique et mental des enfants de moins de cinq ans. L'OMS leur conseille plus d'activité physique, moins d'activités sédentaires et un sommeil de bonne qualité pour éviter l'installation de l'obésité au cours de l'enfance et les maladies qui peuvent lui être associées par la suite.

En pratique, évitez de laisser votre tout-petit assis devant un écran, sachant qu'il n'est pas recommandé de placer un enfant de moins de 2 ans devant un écran et qu'au-delà de cet âge l'exposition ne devrait pas excéder une heure par jour.

Evitez aussi de l'attacher à son siège ou sa poussette plus d'une heure à la suite.

Et remettez le jeu actif au centre de sa vie, quel qu'il soit ! Assurez-vous qu'il consacre au moins 3 heures par jour à différents types d'activité physique d'intensité diverse.

logo
S'il est communément admis que l'argent ne fait pas le bonheur, restait à savoir ce qui nous permettait d'être heureux de manière plus sûre.... Et d'après des chercheurs des universités de Yale et d'Oxford, c'est le sport.

Pour en arriver à ces conclusions, ils se sont appuyés sur un très large échantillon de plus de 1,2 millions d'Américains à qui ils ont demandé d'estimer leur expérience récente du mal-être moral. Résultat, les personnes qui pratiquent une activité physique régulière souffriraient mentalement seulement 35 jours par an, contre 53 jours par an pour les moins actifs.

D'après les scientifiques, bouger favoriserait la libération de messages neuronaux stimulants et procurerait un sentiment d'accomplissement et de récompense.

Chausser ses baskets, c'est bien, mais attention à ne pas verser dans l'excès : pour profiter des effets bénéfiques du sport, misez sur trois à cinq séances d'exercice physique par semaine pendant 30 à 60 minutes. Et pour encore plus de bien-être, préférez les sports collectifs.

dioxyde titane
Nom de code : E171. Le gouvernement a tranché sur le sort du dioxyde de titane, un additif utilisé dans de nombreux produits alimentaires. Il sera interdit au 1er janvier 2020.

Le dioxyde de titane est ajouté dans les aliments pour ses propriétés colorantes et opacifiantes. On le retrouve dans des confiseries, des pâtisseries ou encore des plats cuisinés. Il se présente, au moins partiellement, sous forme de poudre nanométrique et est suspecté d'avoir des effets nocifs sur notre santé.

Si aucune étude n'a démontré formellement les dangers du dioxyde de titane sur l'homme, sa toxicité a été observée chez l'animal. Les autorités sanitaires ont donc opté pour le principe de précaution. Le produit est aussi utilisé dans domaines aussi divers que la cosmétique, les crèmes solaires, les peintures et les matériaux de construction. Mais à ce jour, l'interdiction prévue par le gouvernement ne concerne que l'utilisation de l'additif E171 dans les produits alimentaires.