Non classé Coronavirus Vitamine D – Stress – Patients – Ultraviolets

Vitamine D – Stress – Patients – Ultraviolets

Vitamine D – Stress – Patients – Ultraviolets

Vitamine D : dans l’assiette et au soleil
Elle joue un rôle essentiel dans l’activation du système immunitaire de défense et dans le renforcement du tissu osseux et musculaire. Encore plus en période de confinement, face à une baisse d’activité physique, qui affaiblit notre corps. D’où l’alerte de l’Anses, qui appelle les Français à surveiller leur alimentation et à faire le plein de vitamine D . Poissons gras, abats, jaunes d’œuf, produits laitiers sont à privilégier dans le cadre d’une alimentation équilibrée. N’oubliez pas non plus de profiter des rayons de soleil. Une exposition de 15 à 20 minutes des mains, des avant-bras et du visage, même sans sortir, depuis une fenêtre, assure aussi l’apport nécessaire.

51 %
des Français soutiennent encore le principe du confinement généralisé, selon un sondage YouGov pour le HuffPost. Un chiffre en nette baisse par rapport aux 75 % enregistrés le 19 mars. Ses effets positifs sont pourtant chaque jour plus visibles dans les hôpitaux. Mais peu à peu, ses effets négatifs émergent à leur tour : stress, dépression, manque d’activité physique, ralentissement de l’accès aux soins. L’enfermement pèse aussi lourd et risque aussi de marquer durablement la santé des Français. D’où l’importance de nouvelles solutions. 83 % des Français plébiscitent ainsi la distribution de masques à tous. Et 78 % l’interdiction des rassemblements.

Les patients aux abonnés absents
Depuis le mois de janvier, le nombre de consultations des médecins généralistes a chuté de 44 %, et celui des spécialistes de 71 %, selon les données de Doctolib. Une mauvaise nouvelle car les médecins redoutent de voir arriver, une fois l’épidémie terminée, un flot de patients avec des complications liées à la prise en charge tardive de leur maladie. Il n’y a pourtant aucun risque à se déplacer : tous les cabinets se sont aujourd’hui organisés pour accueillir les malades avec des symptômes du Covid sur des plages horaires distinctes.

Des ultraviolets contre le Covid
La  traque du coronavirus est permanente. Poignées de porte, barres des transports en commun, rampes d’escalier, etc. tous les objets du quotidien sont à désinfecter régulièrement. Une tâche fastidieuse, qui pourrait toutefois être simplifiée par les ultraviolets de type C. D’après la société coréenne qui les produit, les LED pourraient ainsi éliminer 99,9% des coronavirus présents sur les surfaces en 30 secondes seulement. Une méthode économique, rapide, sans produits chimiques et très efficace pour décontaminer les services hospitaliers.