Non classé Coronavirus Les brigades anti-virus

Les brigades anti-virus

Les brigades anti-virus

Le gouvernement est passé à la vitesse supérieure. Ce mardi, Edouard Philippe a présenté le plan du déconfinement en vigueur à partir du 11 mai.

Crédit photo : Adobe stock

Le plan du gouvernement tient en quatre mots : protéger, dépister, isoler, anticiper.
Le premier repose sur le sens de responsabilité de chacun à porter des masques, à maintenir les gestes barrières et, pour les salariés qui en ont la possibilité, à rester en télétravail.
La capacité pour les écoles de pouvoir faire respecter les règles de distanciation sociale reste, pour l’instant, la grande inconnue.

Si la discipline des citoyens est sollicitée, le pilotage de l’épidémie incombe aux pouvoirs publics. Cela suppose que les tests de dépistage soient réalisés à grande échelle, que des mesures soient prises pour isoler rapidement les patients Covid,+, que les cas contacts et les individus croisés soient repérés avec les applications de type StopCovid.
Les 20 à 30 000 enquêteurs sanitaires devraient être mobilisés pour retracer le parcours de ces personnes avec le souci d’exhaustivité et de respect de la vie privée.

La mission de cette brigade est essentielle : éviter que de petits foyers épidémiques ne se transforment en incendies immaîtrisables. Ce qui conduirait à un reconfinement.