Les actus Dr Goodnews Brèves Étudiants – Toilettes – VIH – Accès aux soins

Étudiants – Toilettes – VIH – Accès aux soins

Étudiants – Toilettes – VIH – Accès aux soins

Les étudiants ont le bourdon
Des jeunes stressés, sujets aux insomnies chroniques et aux idées sombres… Le dernier sondage mené pour la mutuelle des étudiants (LMDE) donne le bourdon. Deux étudiants sur trois ressentent un mal-être (72 % chez les femmes et 56 % chez les hommes), près d’un sur trois a eu des pensées suicidaires au cours des 12 derniers mois. Principaux motifs d’angoisse : les études, les problèmes d’argent, de logement. Le sondage pointe une nécessité : mieux prendre en charge la santé mentale des jeunes.

Les toilettes, ça craint
Qu’est-ce qui est sale, mal chauffé, mal éclairé, et qui sent mauvais ? Réponse : les toilettes des écoles primaires ! Rebutés par l’état dégradé des sanitaires, 8 enfants sur 10 se retiennent d’aller aux toilettes à l’école, selon une étude. D’autres évitent ces lieux peu surveillés par les adultes, et propices au harcèlement. Avec un impact sur la santé : se retenir trop longtemps augmente le risque de maladies infectieuses, gastro-intestinales, voire psychologiques.

Accès aux soins
Près d’un généraliste sur deux (44 %) refuse de nouveaux patients, selon une enquête de UFC-Que Choisir. Dans le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle ou les Pyrénées-Atlantiques, le taux de refus grimpe à 70 % ! En cause : des salles d’attente déjà pleines à craquer… Ce qui pose un problème d’accès aux soins. En cas de refus, le patient peut joindre le médiateur de sa caisse primaire maladie qui l’aidera à trouver un médecin traitant.

Le dépistage s’améliore, le VIH recule 
Ces derniers temps, une information inquiétante a circulé : les Infections sexuellement transmissibles (IST) sont en hausse, en particulier chez les jeunes. Mais les chiffres récents concernant le VIH sont plutôt rassurants : le nombre de personnes qui se dépistent ne cesse d’augmenter, tandis que le nombre d’infections diminue. En 2018, 5,8 millions de sérologies VIH ont été réalisées (+11 % depuis 2013), et 6 200 personnes ont découvert leur séropositivité (-7% par rapport à 2017).