Les actus Dr Goodnews Brèves Bébés – Pollution – Légumes – Préservatif

Bébés – Pollution – Légumes – Préservatif

Bébés – Pollution – Légumes – Préservatif

Bébé : dodo sur le dos
Même au lit, les bébés ne doivent pas échapper à la surveillance de leurs parents. Pour éviter le risque de mort subite, lié à un mauvais positionnement, il est en effet essentiel de les coucher sur le dos. En évitant les matériels de contention (cale-bébé, coussin, etc.), qui favorisent le retournement ventral. Pour ceux qui redoutent le risque de tête plate, la Haute Autorité de santé se montre très rassurante : cette légère déformation, qui disparaît vers l’âge de deux ans, n’a aucune conséquence sur le développement neurologique de l’enfant.

3 ans
C’est le nombre d’années perdues d’espérance de vie à l’échelle mondiale à cause de la pollution atmosphérique. Gaz et particules fines qui flottent dans l’air seraient ainsi à l’origine chaque année de 8,8 millions de décès prématurés, dont 67 000 en France. Ce chiffre, plus élevé que les estimations de l’OMS, rend aussi compte des conséquences de la pollution sur les maladies cardiovasculaires. Selon ses auteurs, une seule solution est vraiment efficace : remplacer les combustibles fossiles par des énergies renouvelables propres.

Fruits et légumes : c’était mieux avant !
Faudra-t-il bientôt manger 6 ou 7 fruits et légumes par jour pour répondre à ses besoins nutritionnels ? Au rythme où la qualité de ces aliments baisse, on pourrait en effet le croire. Selon une étude britannique, les niveaux de calcium, magnésium, fer et potassium des fruits et légumes ont chuté depuis 50 ans. Sans surprise, les légumes importés et hors saison sont les plus touchés. Mieux vaut donc privilégier le local, où même les conserves et les produits surgelés, composés le plus souvent de fruits et légumes cueillis en plein champ, en dehors des serres.

Coronavirus : rupture de préservatifs
Les habitants d’Australie et de Singapour se préparent à la propagation du coronavirus. Conserves et papiers toilettes sont pris d’assaut. Tout comme les préservatifs ! N’y voyez pas pour autant une façon de passer le temps de la quarantaine. Tout est parti d’un article farfelu, qui suggère d’utiliser des préservatifs pour protéger ses doigts lorsqu’il faut par exemple appuyer sur les boutons de l’ascenseur… Et pour ceux qui manquent de papiers toilettes, le journal NT news a publié le 5 mars huit pages blanches !