Les actus Dr Goodnews Bien-être L’hiver et le retour des fuites urinaires

L’hiver et le retour des fuites urinaires

L’hiver et le retour des fuites urinaires

En hiver, les femmes sont plus sensibles aux fuites urinaires. Charline Gayault, notre sage femme de référence, nous aiguille sur les étapes à suivre pour remédier à cela.

Adobe Stock – Jacek Chabraszewski

L’automne-hiver, c’est la saison du nez qui coule, des éternuements et de la toux à répétition. C’est aussi la période durant laquelle les femmes consultent davantage pour des fuites urinaires.

Une petite goutte suffit

Il est fréquent que des femmes qui ne se plaignent d’aucune gêne au quotidien, se trouvent embêtées par des fuites urinaires en hiver, lors des éternuements ou des efforts de toux.

Une incontinence urinaire, c’est toute fuite d’urine de manière involontaire, que ce soit en grande quantité ou juste une petite goutte. Mais même une goutte,  ce n’est pas normal.

Agir rapidement

Bonne nouvelle, ce n’est pas une fatalité. A ce jour, la rééducation périnéale, le traitement de première intention contre les incontinences urinaires, donne de bons résultats. Et plus vous prenez les choses en main rapidement, plus le problème est simple à règler. Deuxième bonne nouvelle : il n’y a pas d’âge limite pour entreprendre une rééducation (ou éducation) du périnée.

Un « hamac » pour le bassin

Mais au fait, c’est quoi un périnée ? C’est le hamac de muscles (et de fascias) qui ferme le bassin. Il permet de maintenir les organes du bassin (la vessie, le vagin, l’utérus et le rectum) et évite la perte incontrôlée d’urine, de selles ou de gaz. Peu importe le sexe, nous avons tous un périnée. Que vous ayez 7 ans ou 77 ans, que vous soyez un homme ou une femme, que vous ayez des enfants ou non, vous pouvez travailler votre périnée.

Qui consulter

Si vous êtes une femme et que vous avez déjà eu un ou des enfants (il y a 3 mois ou 30 ans), vous pouvez consulter une sage-femme ou un kinésithérapeute spécialisé en périnée.

Pour les enfants, les hommes et les femmes n’ayant pas eu d’enfant, vous pouvez consulter un kiné spécialisé. En effet, cela n’entre pas dans les compétences de la sage-femme.

Alors si vous perdez une petite goutte d’urine en éternuant, en riant ou en dansant, n’arrêter pas d’éternuer, de rire ou de danser : allez rééduquer votre périnée.