Les actus Dr Goodnews Podcasts Alimentation : soigner son microbiote pour doper l’immunité

Alimentation : soigner son microbiote pour doper l’immunité

Alimentation : soigner son microbiote pour doper l’immunité

Nos modes de vie ont une grande influence sur nos défenses immunitaires. Avec le  Covid -19, elles sont mises à rude épreuve. L’activité physique mais aussi l’alimentation jouent un rôle majeur. Les fruits et légumes entretiennent notre flore intestinale et donc nos capacités à combattre le virus, comme l’explique François Trottein, directeur de recherche au CNRS.

Nous connaissons tous les gestes barrières pour lutter contre le virus Sars-CoV-2. Mais, nous disposons d’une autre arme : notre système immunitaire dont la fonction est de nous défendre contre les infections. Son efficacité dépend de nombreux facteurs, tels que l’âge, notre état général mais aussi notre microbiote. Ce sont les 100 000 milliards de bactéries qui colonisent notre système digestif.
On l’appelait autrefois la flore intestinale mais il est présenté aujourd’hui comme notre deuxième cerveau. Il interagit avec de nombreux organes. Parmi les éléments qui déterminent la richesse de notre microbiote, l’alimentation joue un rôle important. Pour François Trottein (1), directeur de recherche au CNRS, il est recommandé de « protéger notre microbiote et nos intestins » par une diversification alimentaire. Une prévention d’autant plus utile durant l’épidémie Covid-19.

Dégustez des fibres
La règle des 5 fruits et légumes par jour, vous la connaissez mais vous êtes peu nombreux à la respecter. Nous ne consommons en moyenne que 20g de fibres par jour contre les 30g recommandés. Le Covid-19 va vous donner une  occasion de l’adopter. En effet, les fruits, les légumes sont les principaux pourvoyeurs de fibres. Or, quand ces dernières arrivent dans le côlon, elles nourrissent des bactéries qui ont un effet bénéfique sur notre microbiote. Donc, pour vos menus, pensez aux légumineuses telles que les lentilles mais aussi aux céréales complètes et semi-complètes.

Faites la chasse aux sucres
Un régime équilibré impose une consommation modérée de sucres. Et pas seulement pour perdre des kilos ! En 2013, des chercheurs de l’Inserm ont découvert qu’une glycémie élevée altérait le système immunitaire. Quant aux édulcorants de synthèse, tels que l’aspartame, très présents dans les sodas, ils perturberaient eux aussi notre microbiote. Pour diminuer votre consommation de sucre, rien de tel que de faire la cuisine. Les industriels ajoutent du sucre à 74 % des aliments vendus dans les supermarchés.

Une bonne dose de produits laitiers
Votre microbiote raffole aussi des probiotiques, ces micro-organismes qui arrivent vivants dans les intestins. Mais, inutile d’acheter des compléments alimentaires pour le satisfaire. Les produits laitiers transformés, tels que les yaourts ou le fromage sont d’excellents pourvoyeurs de probiotiques. Le Programme national nutrition (PNNS) santé recommande d’en consommer 2 par jour.

(1) Responsable de l’équipe « Grippe, Immunité et métabolisme » (INSERM U1019 – CNRS UMR9017, Univ Lille Nord de France)