Les actus Dr Goodnews Coronavirus : Les familles à l’épreuve du confinement

Coronavirus : Les familles à l’épreuve du confinement

Coronavirus : Les familles à l’épreuve du confinement

La plus grave crise sanitaire depuis un siècle ». Avec la fermeture de toutes les écoles à partir de ce lundi, Emmanuel Macron, conseillé par les experts médicaux, entend atténuer la vague épidémique qui va déferler sur la France. Et surcharger les hôpitaux au fil des jours.

Les jeunes sont moins touchés par le coronavirus. Mais s’ils sont infectés, ils développent moins de symptômes et négligent parfois les gestes barrières. Ils présentent donc plus de risques de contamination pour l’entourage. Ce qui justifie la décision des pouvoirs publics.

12 millions d’élèves sont donc confinés à la maison. Un casse-tête pour les parents qui doivent s’en occuper mais c’est également l’occasion d’échanger avec eux sur cette crise sanitaire. « Leur dire que même en tant qu’enfant, ils peuvent protéger les plus faibles en adoptant les mesures d’hygiène. C’est un message auquel ils peuvent être sensibles », nous explique Béatrice Grumler, coach familial. Cette responsabilisation peut alléger la charge anxiogène.

comment gérer les enfants à la maison

Les mesures de confinement appliquées à tous les élèves et aux étudiants ne sont pas anodines. Si, dans un premier temps, elles peuvent s’assimiler à des petites vacances, à la longue, cette période de « quarantaine imposée » avec, selon les cas, la présence de l’un des deux de parents, peut devenir pesante. L’ennui, le stress généré par une situation inédite et potentiellement dangereuse peuvent conduire à des troubles psychologiques.

« Partager des activités en famille peut vraiment aider parents et enfants à rester sereins », propose Béatrice Grumler, coach familial. Pour cette formatrice en discipline positive, il est, en revanche, important de limiter l’accès des enfants aux infos sur le coronavirus. « Le pire serait de laisser le coronavirus prendre tout l’espace de la vie familiale, avec en bruit de fond les chaînes d’infos en continu déversant des informations angoissantes en permanence ».

Cette spécialiste recommande de transformer « ce temps contraint en temps choisi » en proposant aux enfants de refaire ensemble des activités comme les jeux de société, la cuisine, d’écouter de la musique ou de voir des films. « Laissons le coronavirus à la porte de la maison, conclut-elle.