Les actus Dr Goodnews Comment faire ses courses en toute sécurité

Comment faire ses courses en toute sécurité

Comment faire ses courses en toute sécurité

Commerçants, caissiers, employés de grande surface, ils constituent la deuxième ligne face au Covid-19. Pour nous permettre de faire nos achats, la plupart des grandes enseignes ont mis en place des dispositifs très stricts d’hygiène et de sécurité.

 

De l’accueil à la caisse, il s’agit de protéger le personnel et les consommateurs. Ce qui n’empêche pas chacun d’entre nous de prendre les précautions indispensables pour faire ses courses. En toute tranquillité.

Faut-il mettre obligatoirement un masque et des gants pour sortir faire ses courses ?

Le port du masque dans les commerces est aujourd’hui recommandé par le gouvernement. Mais les commerçants ont aussi la possibilité de le rendre obligatoire dans leur établissement. En revanche, les gants ne sont pas obligatoires. Ils sont même plutôt déconseillés. Selon l’OMS, un lavage régulier des mains est plus efficace pour se protéger.

Quel type de masque faut-il porter ?
Tous les types de masque sont autorisés dans les magasins. Les masques chirurgicaux et FFP2 étant réservés en priorité aux professionnels, il faut toutefois privilégier les masques en tissus, par ailleurs plus confortables à porter et réutilisables 5 à 30 fois suivant les modèles après lavage. Ils commencent à être commercialisés dans les pharmacies, chez les buralistes et les commerces. La demande étant importante, il est parfois nécessaire de les réserver ou d’attendre encore un peu . Un logo bleu cerclé de rouge sur fond blanc, et indiquant « filtration garantie », assure leur qualité.

Les personnes âgées, ou les malades chroniques, seront-ils autorisés à revenir dans les magasins le 11 mai ?

Dans la mesure du possible, les personnes les plus vulnérables sont invitées à respecter les règles de confinement au-delà du 11 mai. Elles peuvent aussi utiliser les services de livraison proposés par certaines enseignes sur internet ou par téléphone.

Le nombre de clients par magasin sera-t-il encore limité après le 11 mai ? Pourra-t-on circuler librement ?

Les supermarchés devront permettre à chacun de respecter une distanciation sociale d’un mètre. Concrètement, il faudrait environ réserver 4 m² par personne. Un hypermarché de 2.000 m² (hors rayon) ne pourra donc pas accueillir plus de 500 personnes en même temps, et continuera à filtrer les entrées si cela est nécessaire.
Le Pr Didier Lepelletier, en charge de recommandations sur le sujet pour le ministère de la Santé, préconise en outre de baliser les chemins, avec des allées à sens unique.

Dans le supermarché, faut-il éviter les chariots ou les paniers ?
Non, ils sont même indispensables pour limiter autant que possible vos sorties dans les supermarchés. Pour éviter d’en faire des vecteurs de propagation du coronavirus, les magasins sont chargés de désinfecter les poignées régulièrement, de préférence après chaque utilisation. En cas de doute, vous pouvez aussi passer un coup de lingettes avant de les prendre.
Mais ne tirez pas sur votre manche pour faire barrière, cela risquerait de contaminer vos vêtements. N’hésitez pas non plus à venir avec vos propres sacs.

Les rayons en libre-service (fruits et légumes) ou à la découpe (fromage, poisson, viande, etc.) sont-ils plus à risque ?

Ils font l’objet de précautions particulières. Les personnes en charge de la découpe doivent porter des gants à usage unique, et les changer à chaque client. Ou garder les mains nues, mais bien les laver entre chaque manipulation. Elles doivent respecter les règles de distanciation avec le client et entre chacun d’eux.
Concernant les fruits ou légumes en vrac, les supermarchés peuvent proposer des sacs déjà remplis. Ou mettre un employé à disposition pour vous aider selon les demandes des clients.

Les produits touchés devront-ils obligatoirement être achetés ?
Il n’y a pas d’obligation légale en ce sens aujourd’hui. Mais il s’agit d’une recommandation forte de la mission du Pr Lepelletier. Mieux vaut partir avec une liste de courses précise pour éviter toute hésitation sur place.

Quelles sont les précautions à suivre lors du passage en caisse ?

Un marquage au sol permet d’abord de maintenir une distance minimale entre chaque client. Les paiements par carte de crédit, si possible sans contact, sont à privilégier.
Les caissiers sont chargés de nettoyer régulièrement les consoles ainsi que les tapis de caisse.
En revanche, le port de gants n’est pas conseillé pour eux, à moins de les changer à chaque client. Pour le Pr Lepelletier, il est préférable de les laisser travailler à mains nues, avec un lavage au gel hydroalcoolique entre deux clients.

Une fois rentrée, faut-il nettoyer ses chaussures et ses habits ? Qu’en est-il des cheveux ?
Il faut en effet laisser ses chaussures hors de l’habitat. Elles sont les plus à risque d’être entrées en contact avec le virus par terre. Les vêtements peuvent aussi transmettre le coronavirus. Sans tomber dans la psychose, il peut donc être utile de les laver si par exemple une personne a éternué à proximité.
Les cheveux aussi peuvent ramasser d’éventuels postillons. S’ils sont longs, les attacher permet de réduire le risque.

Faut-il laver systématiquement tous les emballages avant de les ranger dans les placards et au frigo ?
En dehors des produits frais, l’Anses conseille d’attendre de 3 à 4 heures avant de ranger les courses. Passé ce délai, il faut retirer et jeter les suremballages (carton) lorsque cela est possible. Un essuie-tout humide peut être utilisé pour les autres produits (conserves, bouteilles, etc.).
Les fruits et légumes sont à rincer à l’eau claire. Après ce petit ménage, n’oubliez pas de vous laver à nouveau les mains ainsi que les plans de travail, les ustensiles utilisés avec vos produits habituels.

Quels produits de désinfection doit-on utiliser ?

N’utilisez surtout pas de désinfectants ou de détergents sur les produits alimentaires. L’utilisation du vinaigre blanc n’est pas non plus nécessaire. La cuisson des viandes et légumes éliminera tous les risques. Pour les crudités et les fruits consommés crus, un nouveau lavage à l’eau claire suffira.