Les actus Dr Goodnews Alimentation Rétention d’eau : les bonnes astuces pour y faire face

Rétention d’eau : les bonnes astuces pour y faire face

Rétention d’eau : les bonnes astuces pour y faire face

Les doigts, les jambes, les pieds, le ventre gonflent avec la chaleur. Votre alimentation peut vous aider à combattre la rétention d’eau.

Myriam Moussier, diététicienne-nutritionniste.

De l’eau dans nos tissus

Notre corps est constitué à 60 % d’eau qui est logée dans nos cellules et dans nos vaisseaux sanguins. Mais parfois une partie de cette eau se retrouve emprisonnée dans nos tissus et provoque ce qu’on appelle la rétention d’eau. 
Il n’y a rien de grave, mais cela occasionne de l’inconfort et augmente l’effet « peau d’orange ». Et le chiffre sur la balance grimpe.

Les principales causes

– La chaleur provoque une dilatation des vaisseaux, ceux-ci laissent passer une partie de l’eau vers les tissus, qu’ils ont ensuite du mal à réabsorber.
– La position assise ou debout de façon statique prolongée rendra le retour veineux plus difficile, entraînant l’accumulation de fluide dans le bas du corps.
– Une alimentation excessive en sel, la consommation d’alcool ou un apport insuffisant en protéines auront des conséquences sur la rétention d’eau.
– Le cycle hormonal chez la femme, la prise d’une pilule non adaptée, la ménopause, ainsi que la prise de certains médicaments, comme les corticoïdes entraîneront de la rétention d’eau.
– Ceci arrive également dans certaines maladies comme l’insuffisance veineuse, cardiaque ou rénale.

Comment la réduire ?

En premier lieu il faut boire ! Et oui, ce n’est pas en réduisant la consommation d’eau qu’on limite son stockage. Bien au contraire, moins on boit, plus on stocke.Prévoir 1 ,5 l d’eau à 2 l avec les fortes chaleurs, qui devront être consommés tout au long de la journée. 
Evitons de resaler son assiette et de se précipiter sur les produits de salaisons (charcuteries), fromages, eaux riches en sodium, aliments en boîte.
En revanche, les protéines animales et végétales sont recommandées tout comme la consommation de légumes et de fruits. Riches en eau et en potassium, ils sont hydratants et naturellement diurétiques. 
Les fruits rouges, qui contiennent des antioxydants, permettront eux de renforcer les parois des vaisseaux sanguins.Enfin, on peut stimuler la circulation avec les plantes, comme la vigne rouge, l’extrait de marron d’Inde et l’hamamélis.

Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien, pour éviter les interactions avec un traitement médicamenteux en cours.En cas d’une rétention d’eau importante, il peut vous prescrire des séances de drainage lymphatique auprès d’un kinésithérapeute.