Les actus Dr Goodnews Alimentation Manger équilibré avec un budget serré

Manger équilibré avec un budget serré

Manger équilibré avec un budget serré

Notre caddie coûte plus cher. Les prix de nombreux produits alimentaires ont augmenté de 3 à 4 %. Alors voici quelques astuces pour équilibrer vos assiettes sans se ruiner.

Pexels
Les apports en protéines

– Les œufs sont les meilleures sources en protéines et ils sont très économiques. Il est recommandé d’en consommer 6 par semaine (3 à 4 pour les personnes ayant du cholestérol). De plus, on peut les cuisiner de nombreuses façons. 
– Les légumineuses, très riches en protéines végétales, remplaceront avantageusement les protéines animales. A consommer au moins 2 fois par semaine. 
Les morceaux de viandes qui doivent être mijotés sont moins onéreux. 
– Pour les poissons et les crustacés, c’est dans les produits bruts surgelés que vous trouverez les prix au kilo les plus bas. Le thon en conserve au naturel peut s’avérer très pratique.

Les glucides complexes

Le budget pâtes augmentant avec la pénurie de blé, il est plus intéressant de se tourner vers le produit brut, la farine.
– Préparez vos propres pâtes et vos pâtes brisées pour réaliser vos tartes salées et sucrées. Un quart de tarte salée remplacera votre portion de féculents au cours d’un repas. 
– Vous pouvez, bien sûr, profiter des autres nombreux féculents riches en glucides complexes comme le riz, les pommes de terre, les légumineuses et autres céréales.

Les produits laitiers ou équivalents végétaux

Les produits élaborés (parfumés, aux fruits…) peuvent coûter parfois 2 fois plus cher qu’un produit basique comme le yaourt nature. Alors, de préférence, privilégiez les produits nature que vous parfumerez vous-même à l’aide de sucre, de confiture, de coulis de fruits ou de morceaux de fruits… De plus, vous maîtriserez vos apports en sucres et limiterez les additifs.

Fruits et légumes

Manger de saison, c’est le meilleur moment pour faire le plein en vitamines et en minéraux, ainsi que de profiter des prix les plus bas.
– Privilégiez les circuits courts, producteurs, marchés paysans… Si vous ne trouvez pas de prix au kilo intéressant, regardez du côté des produits surgelés. Comme la surgélation se fait sur la période où les récoltes sont les plus importantes, les prix sont au plus bas. Sachant que ce moyen de conservation ne détruit pas les vitamines et les minéraux, c’est un bon moyen pour réduire le coût de son assiette tout en profitant d’un maximum de nutriments. 
– Les conserves non cuisinées sont également intéressantes niveau budget, mais un peu moins sur le plan nutritionnel, certaines vitamines étant fragiles à la chaleur.

Les matières grasses

Les prix des huiles grimpznr à cause de la pénurie d’huile de tournesol. 
– Pour économiser, remplacez vos vinaigrettes par des sauces aux yaourts ou au fromage blanc parfumé avec des herbes aromatiques.
– Dans certains gâteaux, vous pouvez remplacer les matières grasses par de la poudre d’amandes ou une compote ou de la banane bien mûre. 
– Soyez plus attentif aux quantités que vous utiliserez lors des cuissons. Pour compléter vos apports en lipides, vous pouvez consommer des graines ou des fruits oléagineux (graines de courges, de sésames, noix, noisettes, amandes…)

Le fait maison

Pour optimiser la qualité nutritionnelle par rapport au prix, cuisinez maison.
– Pensez à parcourir les prospectus ou les sites de vos magasins, pour dénicher les promotions. Établissez ensuite vos menus et votre liste de courses de la semaine en fonction. 
– N’hésitez pas à cuisiner en plus grande quantité certains plats que vous congèlerez en partie. Cuisinez un maximum en une fois pour la semaine en pratiquant le batch cooking. C’est un bon moyen de faire des économies de temps, d’argent et d’énergie.