Les actus Dr Goodnews Alimentation Étiquettes alimentaires : les astuces pour bien les décrypter

Étiquettes alimentaires : les astuces pour bien les décrypter

Étiquettes alimentaires : les astuces pour bien les décrypter

Avec la multitude des produits alimentaires mis en vente, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver, malgré le label Nutri-score ou les applications dédiées. La diététicienne nutritionniste Myriam Moussier vous donne ses astuces pour décrypter les étiquettes.

Adobe Stock – tanialerro

Tous les ans, le 16 octobre, la journée mondiale de l’alimentation rappelle l’exigence des citoyens d’aller vers une nourriture plus saine et dont l’origine serait mieux tracée. La France n’échappe pas à cette règle. Mais avec la multitude de produits mis en vente, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver.

Il existe aujourd’hui le label Nutri-score avec son code 5 couleurs mais aussi des applications qui peuvent aider à faire le tri entre les produits d’une même catégorie et de choisir le meilleur. Certaines informations ne sont pas encore prises en compte dans les algorithmes, comme le degré de transformation, la qualité des ingrédients utilisés (origine des produits brut, bio ou pas…)

Pour vous aider à décrypter les étiquettes, voilà mes petites astuces.

Commencer toujours par lire la liste des ingrédients

– La liste des ingrédients est donnée de façon décroissante, le 1er est le plus présent, le dernier le moins présent. En fonction du 1er ingrédient et de son pourcentage, on a une indication sur la qualité du produit.
– Plus la liste est courte mieux c’est ; cela réduit le risque de trouver de nombreux additifs dans le produit. On les reconnaît par la présence d’un E….
– On évite les produits contenant des graisses hydrogénées ou trans qui sont mauvaises pour la santé.
– Penser aux ingrédients qui devraient composer normalement le produit. Exemple : une pâte à tarte n’a pas besoin de contenir du sucre pour un usage de tarte salée.

Regarder le tableau des valeurs nutritionnelles

– L’apport en kcal pour 100 g permettra de comparer 2 produits similaires. Mais attention, il est important de faire le calcul aussi en fonction de la portion ; parfois l’étiquette ne montre que les valeurs pour 100 g alors qu’une portion du produits est moins importante (30 g) ou plus importante (150g).- L’apport en glucide : ce qu’il faut lire :
Les glucides = le total des glucides complexes (amidons) et les glucides simples . Les sucres ajoutés = les glucides simples. Sont comptabilisés le lactose (sucre naturel dans les produits laitiers), le fructose (sucre naturel des fruits) et tous les sucres simples ajoutés comme le sucre, le miel, les sirops de glucose, de riz, de maïs… Entre 2 produits similaires, choisir celui qui en contient le moins pour limiter l’apport de sucres ajoutés.
Les fibres sont apportées naturellement par les ingrédients (légumes, fruits, farines complètes..) ou parfois ajoutées (son d’avoine..)

L’apport en lipides/matières grasses

– Les lipides/matières grasses = le total de tous les acides gras.
Les acides gras saturés, attention à cette quantité, entre 2 produits similaires, choisir celui qui en contient le moins, car ils sont mauvais pour la santé.

Grâce à la lecture attentive des étiquettes nutritionnelles, vous sélectionnerez le meilleur produit pour votre santé.