Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Voyages : chasser le mal des transports

Ah le fameux chassé-croisé des vacances ! Longs trajets, embouteillages, chaleur... un vrai calvaire pour certains... Comme un Français sur trois, vous avez peut-être le mal des transports. Alors, comment lutter contre ces nausées ? Oubliez le bouquet de persil autour du cou, on a bien mieux à vous proposer.

Se préparer. Avant le départ, soyez reposé et mangez léger. Mais pas question de partir à jeun, l'hypoglycémie favorise les nausées. Privilégiez des aliments solides tels que les féculents. Evitez le lait et le gras, prenez des biscuits pour grignoter en route et, bien sûr, pas d'alcool.

De la stabilité. Le mal des transports est le résultat d'un conflit sensoriel dans votre oreille interne, qui assure l'équilibre. Limitez les mouvements de tête. Pas de lecture, de vidéos ni de jeux électroniques qui font pencher la tête vers l'avant. Regardez devant vous, en fixant un point au loin et en stabilisant le regard.

La bonne place. C'est la plus stable. En voiture, à l'avant, et, si vous pouvez, prenez la place du conducteur, c'est lui qui en souffre le moins. En train, dans le sens de la marche, en avion près des ailes, en bateau, au milieu, là où ça tangue le moins, ou sur le pont.

Respirez. Parfums, tabac, essence... Les mauvaises odeurs empirent la sensation de malaise. Aérez l'habitacle au maximum, portez des vêtements légers et amples, qui ne compriment pas l'estomac et faites des pauses, toutes les deux heures, ou dès que le malaise apparaît. En bateau, allez prendre l'air sur le pont.

Buvez. En cas de vomissements, buvez contre la déshydratation. Boissons sucrées de préférence.

Misez sur le gingembre. A mâcher frais ou en infusion. Ses composants, les gingérols, ont des vertus reconnues pour prévenir et soulager les nausées. Vous pouvez aussi essayer le citron, à mâcher ou en jus.

Consultez. Des médicaments existent mais demandez conseil avant toute prise, surtout si vous conduisez, certains ont un effet sédatif.

A lire également

Et si nos téléphones mobiles ou autres appareils audio étaient bientôt équipés d'un limitateur de volume ?
En 2019, une large majorité des Français n'ignorent plus que le tabac représente un facteur de risque majeur de maladies, à commencer par le cancer.
Se soigner tout seul c'est parfois bien, encore faut-il s'y retrouver parmi les nombreux produits en vente libre. Voici nos conseils pour prévenir et soigner les maux de gorge.
Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation, système qui met en relation à distance un patient et un médecin généraliste ou spécialiste, peut être remboursée par la Sécurité sociale sous certaines conditions.