Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Vous reprendrez bien 40 cuillères de sucre ?

Céréales, jus de fruits, yaourts aux fruits, pain de mie... Le sucre se cache partout, même dans une alimentation réputée saine.

Alors que faire ? Faute de vraiment pouvoir l'éviter totalement, vous pourriez commencer... par vous mettre devant la télé. Pas longtemps, car ça aussi ce n'est pas top pour la santé, mais juste quelques dizaines de minutes, histoire de regarder le film « Sugarland » qui vient de sortir en DVD.

Ce film documentaire, que j'ai vu à sa sortie en salles et avec lequel Dr Good s'est associé, est remarquable. Il nous relate l'expérience de Damon Gameau, un jeune australien en bonne santé, qui, pendant deux mois, a testé les effets sur son corps d'une alimentation industrielle réputée saine et équilibrée. Mais contenant tout de même 40 cuillérées à café de sucre par jour ! Je ne vous fais pas un dessin, les images du doc parleront d'elles-mêmes : surpoids, troubles de l'humeur, foie dérangé, boutons sur le visage et diabète qui s'annonce figurent parmi les « réjouissances » endurées par le cobaye de l'histoire. Je vous laisse en tirer quelques résolutions qui, j'en suis persuadé, seront pleines de bon sens.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.