Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
vapotage

Une grande enquête pour évaluer l'efficacité de la cigarette électronique

Faute de données encore suffisantes, aucune étude scientifique ne prouve aujourd'hui catégoriquement la nocivité de la cigarette électronique. En attendant, l'AP-HP a décidé d'en évaluer au moins l'efficacité dans l'aide au sevrage tabagique comparée à la prise de médicaments.

Vous êtes tout de même 1,7 million à utiliser une cigarette électronique en France. C'est pourquoi l'AP-HP, soutenue par les autorités de santé, lance un appel à participation à l'étude Esmoke. L'institution recherche ainsi partout en France un minimum de 650 fumeurs (8 à 10 cigarettes par jour) âgés entre 18 et 70 ans et ayant envie d'arrêter de fumer.

Pendant six mois, les participants seront pris en charge et suivis après l'arrêt du tabac à raison d'une visite par mois dans l'un des 12 centres de consultations de tabacologie partenaires. Trois méthodes seront testées : la cigarette électronique pour les uns, la prise de comprimés aidant à l'arrêt du tabac pour les autres et une version placebo pour les derniers. La prise en charge inclura également des conseils d'aide à l'arrêt.

Pour participer : centre coordinateur : 0622938609 et/ou retrouver toutes les informations ICI.

A lire également

Et si nos téléphones mobiles ou autres appareils audio étaient bientôt équipés d'un limitateur de volume ?
En 2019, une large majorité des Français n'ignorent plus que le tabac représente un facteur de risque majeur de maladies, à commencer par le cancer.
Se soigner tout seul c'est parfois bien, encore faut-il s'y retrouver parmi les nombreux produits en vente libre. Voici nos conseils pour prévenir et soigner les maux de gorge.
Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation, système qui met en relation à distance un patient et un médecin généraliste ou spécialiste, peut être remboursée par la Sécurité sociale sous certaines conditions.