Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Un vaccin contre l'acné ?

Vous avez un ado ou un pré-ado à la maison ? Alors vous savez quels cauchemars et complexes leur provoquent l'acné, cette affection des glandes qui sécrètent trop de sébum à la racine des poils et fait naître boutons et lésions sur le visage.

Mais rassurez-vous. A deux titres. D'abord parce que l'acné reste une maladie bénigne qui touche entre 80 et 90 % des adolescents et des jeunes adultes, soit environ 15 millions de personnes, et que les traitements, parfois longs, s'avèrent souvent efficaces.

Ensuite, et je vois déjà vos enfants sauter de joie, parce qu'aux Etats-Unis, des chercheurs et dermatologues de San Diego et de Taïwan seraient sur la voie d'un vaccin qui éradiquerait ces boutons disgracieux et lésions oppressantes.

Les scientifiques auraient en effet réussi à identifier et isoler un anticorps capable de cibler une bactérie responsable de l'acné. Nous n'en sommes qu'au stade de la recherche mais jusqu'à présent les essais sur des échantillons de peau montrent des réductions significatives des inflammations et les premiers tests sur l'homme ne devraient plus tarder. Patience donc.

A lire également

Dans la nuit de samedi à dimanche 28 octobre, nous nous soumettrons au traditionnel passage à l'heure d'hiver. A 3 heures du matin, il faudra donc reculer votre montre d'une heure. Il sera deux heures. Une heure de sommeil en plus ! Chouette !
Il y a quelques jours, lors d'une conférence à Lorient, une jeune femme du public m'a demandé si le jeûne avait des vertus pour notre santé. Réponse : non !
Depuis ce mois-ci, les opérateurs téléphoniques donnent désormais accès, gratuitement, à une heure de communication par mois dans la langue de leur choix, aux personnes sourdes et malentendantes.
Vous avez reçu début octobre votre bon de prise en charge pour une vaccination anti-grippale. La campagne se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019. Largement le temps donc d'aller effectuer cet acte qui reste le moyen de prévention le plus efficace.