Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
animaux et allergies

Un animal de compagnie contre les allergies ?

On le sait, de nombreuses études ont déjà démontré les bienfaits de la présence d'un animal pour diminuer le stress ou l'hypertension, pour ne citer qu'elles.

Voilà qu'une étude suédoise, publiée dans le journal scientifique PLOS One et relayée par The NewScientist, suggère aujourd'hui que les enfants ayant vécu avec un ou plusieurs animaux (c'est encore mieux) dès leur premier anniversaire avaient moins d'allergies quelques années plus tard.

Selon cette étude, menée sur plus de 1200 enfants vivant à la campagne, 49% des enfants n'ayant pas fréquenté d'animaux dans leur foyer (chien et chat principalement) pendant leur première année présentaient des allergies. Avec un animal, la proportion tombe à 43% et chute à 24% pour ceux ayant vécu avec trois animaux.

Cette étude, qui ne fait qu'un constat, nécessite désormais d'être approfondie, notamment la façon dont la présence de l'animal pourrait influer sur la protection du système immunitaire des nourrissons.

Tout juste pense-t-on que les microbes véhiculés par les animaux stimuleraient et renforceraient leur protection immunitaire dès la naissance ce qui réduirait ainsi les risques d'allergies. Mais, ajoute le NewScientist, passer son enfance dès la naissance avec d'autres bébés et à l'extérieur aurait le même effet. A suivre donc.

A lire également

Depuis plus de 20 ans que j'ai le plaisir et la responsabilité de vous prodiguer de bons conseils dans les médias, à l'heure des traditionnels vœux de début d'année, mon discours n'a pas changé : prenez soin de vous et faites attention à votre santé.
Et si on profitait de 2019 pour faire chuter de 40% les cancers en France ? C'est en tout le vœu de l'Institut National du Cancer (INCa).
L'hiver est bel et bien arrivé. Et les virus qui l'accompagnent aussi : la grippe qui touche chaque année entre 2 à 6 millions de personnes ou encore la bronchiolite qui concerne 30% des enfants de moins de deux ans par an. 
Une récente étude menée par l'Observatoire de la vue et Ipsos vient de mettre en évidence un phénomène pourtant prévisible : 34% des enfants de 4 à 10 ans ont des problèmes de vue ou la vue qui baisse. Soit une hausse de 2 points par rapport à 2017.