Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
senior chien

Un animal de compagnie ça aide... à bien vieillir !

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.

Les bienfaits de la zoothérapie ou l'utilisation de l'animal pour aider et soigner l'homme, ne sont plus à prouver : lien social, baisse de l'anxiété, lutte contre le stress, la dépression et la sédentarité, aide aux autistes... Un récent sondage mené aux États-Unis auprès des personnes âgées le démontre : les animaux permettraient aux seniors de réduire leur stress, d'être plus actifs physiquement et même de mieux supporter les symptômes liés à une pathologie. Selon ce sondage mené par l'Institute of Health Policy and Innovation de l'Université du Michigan (États-Unis) auprès de plus de 2 000 adultes âgés de 50 à 80 ans, plus des trois quarts des propriétaires d'animaux ont ainsi affirmé que leur compagnon réduisait leur stress ou leur donnait une raison d'être. Sans parler de ceux, 78% des propriétaires d'un chien, déclarant bouger plus depuis qu'ils vivent avec leur toutou. Pour plus de 60% % des seniors sondés, posséder un animal c'est aussi mieux faire face aux symptômes physiques ou émotionnels de leur maladie, voire se libérer de la douleur (46%). Enfin, 90% d'entre eux déclaré que leurs animaux les aidaient à profiter de la vie et à se sentir aimés. Seul petit bémol, entretenir un animal coûte cher (pour 18% des sondés), les risques de chute sont réels lors des promenades (6% des sondés ont chuté à cause de leur compagnon) et la perte du compagnon à poils ou à plumes peut s'avérer très difficile à surmonter psychologiquement.

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.