Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Sucre : attention aux yaourts !

Comme la majorité des Français, vous pensez que manger un yaourt est bon pour la santé. Ou représente en tout cas un aliment sain.

Vous n'avez pas tort si vous optez pour les yaourts nature ou à la grecque, considérés comme pauvres en sucre. Mais pour le reste... Selon une étude britannique publiée il y tout récemment dans le British Medical Journal (BMJ) de nombreux yaourts comportent bien trop de sucre. Cette étude menée par l'Université de Leeds a passé à la loupe 900 produits en vente dans les supermarchés britanniques, produits que l'on retrouve pour la plupart dans les rayons français. Et le verdict est sans appel, effarant même parfois.

Certains petits suisses aux fruits, qu'adorent les enfants, contiennent jusqu'à 8 g de sucre, soit deux sucres dans un petit pot !

Pas meilleurs, des yaourts aromatisés aux fruits ou des crèmes dessert contiendraient en moyenne près de 10,8 g de sucre pour 100g. Et pires encore, les yaourts bio - oui, oui, bio - aromatisés avec une teneur relevée de 13,1 g pour 100 g, soit près de trois morceaux de sucre. C'est plus que pour les sodas typiques par exemple qui, à ration équivalente, ne contiennent « que » 9 g de sucre !

Pour rappel, d'après les normes de l'OMS, la consommation de sucre doit être limitée à 25 g par jour. L'OMS stipule aussi que pour être classé comme faible en teneur de sucre, un produit ne doit pas comporter plus de 5 g pour 100 g. Seuls 9 % des produits étudiés par les britanniques répondaient à ce critère. Alors ne vous demandez plus d'où proviennent ces caries ou cet embonpoint qui peut annoncer obésité ou diabète.

A lire également

Dans la nuit de samedi à dimanche 28 octobre, nous nous soumettrons au traditionnel passage à l'heure d'hiver. A 3 heures du matin, il faudra donc reculer votre montre d'une heure. Il sera deux heures. Une heure de sommeil en plus ! Chouette !
Il y a quelques jours, lors d'une conférence à Lorient, une jeune femme du public m'a demandé si le jeûne avait des vertus pour notre santé. Réponse : non !
Depuis ce mois-ci, les opérateurs téléphoniques donnent désormais accès, gratuitement, à une heure de communication par mois dans la langue de leur choix, aux personnes sourdes et malentendantes.
Vous avez reçu début octobre votre bon de prise en charge pour une vaccination anti-grippale. La campagne se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019. Largement le temps donc d'aller effectuer cet acte qui reste le moyen de prévention le plus efficace.