Notre nouveau site Dr Good arrive bientôt !

Mais n'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter qui dès le mois de novembre vous proposera des conseils pour vivre mieux plus longtemps.

S'inscrire
home

Sucre : attention aux yaourts !

Comme la majorité des Français, vous pensez que manger un yaourt est bon pour la santé. Ou représente en tout cas un aliment sain.

Vous n'avez pas tort si vous optez pour les yaourts nature ou à la grecque, considérés comme pauvres en sucre. Mais pour le reste... Selon une étude britannique publiée il y tout récemment dans le British Medical Journal (BMJ) de nombreux yaourts comportent bien trop de sucre. Cette étude menée par l'Université de Leeds a passé à la loupe 900 produits en vente dans les supermarchés britanniques, produits que l'on retrouve pour la plupart dans les rayons français. Et le verdict est sans appel, effarant même parfois.

Certains petits suisses aux fruits, qu'adorent les enfants, contiennent jusqu'à 8 g de sucre, soit deux sucres dans un petit pot !

Pas meilleurs, des yaourts aromatisés aux fruits ou des crèmes dessert contiendraient en moyenne près de 10,8 g de sucre pour 100g. Et pires encore, les yaourts bio - oui, oui, bio - aromatisés avec une teneur relevée de 13,1 g pour 100 g, soit près de trois morceaux de sucre. C'est plus que pour les sodas typiques par exemple qui, à ration équivalente, ne contiennent « que » 9 g de sucre !

Pour rappel, d'après les normes de l'OMS, la consommation de sucre doit être limitée à 25 g par jour. L'OMS stipule aussi que pour être classé comme faible en teneur de sucre, un produit ne doit pas comporter plus de 5 g pour 100 g. Seuls 9 % des produits étudiés par les britanniques répondaient à ce critère. Alors ne vous demandez plus d'où proviennent ces caries ou cet embonpoint qui peut annoncer obésité ou diabète.

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.