Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Sparadrap : les mots pour le dire 

Parrain de l'association Sparadrap depuis 25 ans, qui œuvre pour les enfants malades et hospitalisés, je profite de cette occasion pour vous parler de leur travail.

Chaque année, 15 millions d'enfants vont chez le médecin, 2 millions d'enfants sont hospitalisés... Et pour la majorité d'entre eux, apeurés et sans repères sur la douleur, ils avancent vers un milieu angoissant, stressant, traumatisant parfois. Au-delà du vécu potentiellement traumatisant, tout cela peut sérieusement compromettre leurs relations avec le corps médical ainsi que leurs soins à court et long terme.

Mais vous, parents, pensez-vous à bien leur expliquer ce qu'ils vont vivre ? Comment va-t-on les soigner ? Qui va s'occuper d'eux ? S'ils auront mal ?

Qu'ils aillent chez le dentiste, faire une prise de sang ou subir une opération à l'hôpital, les enfants doivent comprendre ce qu'on va leur faire, avec des moyens et de mots adaptés à leur âge. Je vous accorde que les informer n'est pas toujours facile, nous n'avons pas toujours les bons mots, les bonnes explications nécessaires pour réduire leur stress. Et peut-être aussi que ces soins vous inquiètent également. Ce qui complique la tâche.

C'est pourquoi depuis maintenant plus d'une dizaine d'années, j'ai accepté de parrainer l'association Sparadrap et leur formidable démarche.

Depuis 25 ans, elle met gratuitement à la disposition des familles des contenus pédagogiques clairs, validés par des équipes soignantes, sur les soins, les examens de santé, l'hospitalisation des enfants.

Des contenus hébergés sur leur site www.sparadrap.org et consultables sur tous les supports (ordinateurs, tablettes, smartphones). Allez y faire un tour, vos enfants vous remercieront.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.