Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
Home

Se baigner sans danger

Un été sans baignade, que ce soit à la mer, dans un lac, en rivière ou en piscine, n’est pas vraiment un été réussi. Encore faut-il respecter quelques règles pour ne pas transformer le plaisir en cauchemar.

Hormis les précautions d’usage élémentaires (piscine sécurisée, ne jamais laisser les enfants sans surveillance ni équipement spécifique, respect des conditions de baignade, etc.), tenir compte de son état de forme physique est primordial. Petits conseils.

- Ne pas se baigner dans les 2 heures qui suivent un repas copieux ou une consommation d’alcool.

- Après une exposition prolongée au soleil ou un effort intense, entrez progressivement dans l'eau, d’autant plus si elle est froide. Et si le soleil tape fort, allez dans l’eau tous les quarts d’heure pour éviter malaises et hydrocution.

- Ne surestimez jamais vos capacités physiques et votre niveau de natation. Nager en milieu naturel est plus difficile et exigeant physiquement qu’en piscine. Si vous ne parvenez pas à garder la tête sous l’eau plus de dix secondes au moins trois fois de suite, ni à nager dix minutes sans récupérer rapidement, évitez de vous éloigner du bord de la plage.

- Évitez aussi les berges abruptes ou glissantes. Vous risqueriez de ne pas pouvoir sortir de l'eau en cas de pépin (crampes par exemple).

- Et faites attention à la zone d’impact des vagues sur le corps : la tête, le cou ou le ventre étant plus fragiles.

A lire également

Disponible chez les marchands de journaux depuis le mercredi 12 décembre, "Dr Good - C'est bon" est mon nouveau magazine trimestriel sur le thème de la nutrition et de la santé.
Nous vous en avions parlé ici en novembre. La consultation lancée par le ministère de la Santé auprès des Français sur le thème « Comment aider nos seniors » est désormais close depuis le 5 décembre.
C'est la hantise des parents : la bronchiolite est de retour ! Partout en France ou presque puisque qu'au 6 décembre seule la Corse n'était pas encore touchée.
La troisième opération #MoisSansTabac, lancée en octobre 2018 a fait un... tabac, avec une progression de 54% de participants par rapport à l'édition 2017.