Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
logo

Mon coup de gueule... Piqûre de rappel contre les anti-vaccins

Vous allez finir par croire que je ne fais que ronchonner. Non, je suis un docteur engagé, nuance. Et à ce titre il y a des choses que je ne peux décemment pas laisser passer. En tout cas pas cette récente décision de la chambre disciplinaire nationale de l'Ordre des médecins, organe indépendant du Conseil national de l'Ordre, qui a décidé d'annuler la radiation du Pr Joyeux, médecin controversé et héraut des anti-vaccins.

Le Pr Joyeux avait été radié en 2016 pour deux pétitions anti-vaccins publiées sur Internet. Deux pétitions s'opposant à l'abaissement de l'âge de la vaccination contre le papillomavirus pour les jeunes filles (de 11 à 9 ans) ainsi qu'à un vaccin protégeant contre six affections, contre trois avec l'actuel DTPolio. Alors oui Pr Joyeux, vous l'avez assez claironné comme ça après le jugement, vous aviez raison. Cette victoire va vous permettre de continuer votre campagne contre les vaccins. De continuer à instiller le poison du doute dans l'esprit de parents qui se diront que puisque vous avez été blanchi, c'est bien que les vaccins sont dangereux. Une victoire aussi pour les médias qui, en vous offrant tribune après tribune, vous permettent désormais de vous faire passer pour la victime de l'establishment médical et du lobby des labos. Une victoire enfin pour tous les médecins ou pseudo-médecins pour qui vous êtes un modèle et qui vont maintenant pouvoir brandir cette fameuse liberté d'expression pour dire ce qu'ils pensent, même si c'est contre toute vérité scientifique. Bravo Monsieur Joyeux ! Maintenant, si dans quelques mois ou quelques années, un enfant vient à mourir des suites d'une infection parce que ses parents ont refusé un vaccin à la suite de vos pétitions ou de vos interventions, j'espère que ces parents, se sentant responsables, ne vous demanderont pas des comptes. Parce qu'être médecin, Monsieur Joyeux, c'est être responsable.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.