Notre nouveau site Dr Good arrive bientôt !

Mais n'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter qui dès le mois de novembre vous proposera des conseils pour vivre mieux plus longtemps.

S'inscrire
home

Mon conseil de la rentrée à méditer...

La rentrée c'est un peu notre deuxième 1er janvier : l'heure de prendre de bonnes résolutions. Ou de les reprendre plutôt, après une relâche estivale bien compréhensible.

Terminés le rythme anarchique des vacances, les grasses matinées, les repas à pas d'heure, les couchers tardifs ou les excès alimentaires : il est urgent de se réorganiser ! Et d'abord de vite perdre ces 2-3 petits kilos en trop engrangés à coups de glaces, beignets, pizzas, apéro-chips et autres tentations de l'été. Place au « moins de » : sel, sucre, gras, alcool et retour des fruits, légumes et des bonnes habitudes alimentaires d'avant les vacances. Pensez aussi à ranger vos tongs pour rechausser les baskets. On se rebranche sur le compteur des 6000 pas par jour ou des 20 à 30 minutes quotidiennes d'activité physique à intensité modérée. Et si dans la foulée vous pouvez arrêter de fumer...

Mais à l'heure de retourner au boulot, l'urgence est de reprendre le combat contre un ennemi qui ronge nos nuits et pourrit nos journées... et notre santé : le stress ! Reprenez des horaires de sommeil réguliers, apprenez la technique, simple, de respiration profonde, pensez positif, faites du sport ou du yoga... Ou faites comme moi : pour mon bien-être mental, j'ai décidé de me mettre à la méditation. Et, bien sûr, je vous tiendrai au courant des résultats dans une prochaine lettre. Bonne rentrée !

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.