Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Les bourses et la vie

Messieurs, vous souhaitez mettre de votre côté toutes les chances de devenir père ? Alors, rangez vos slips moulant et autre boxers un peu trop serrés, et portez des caleçons !

D'après une étude américaine réalisée par le service d'assistance à la procréation du Massachusetts General Hospital à Boston (États-Unis) et publiée par la revue Human Reproduction, le port du caleçon favoriserait la production d'un sperme de meilleure qualité. Ainsi, après analyse de spermogrammes effectués sur 656 hommes entre 2010 et 2017, les porteurs de sous-vêtements amples auraient 33% de spermatozoïdes mobiles de plus que ceux portant des sous-vêtements serrés.

Tout est question de température : la production d'un bon spermatozoïde nécessite une température des bourses inférieure celle du corps. Ce que le port de sous-vêtements serrés, mais aussi, par exemple, le fait de rester assis trop longtemps chaque jour, ne permettent pas. « Plus les testicules respirent, mieux ils fonctionnent » résument les auteurs de l'étude.

Mais sachez aussi que les mauvaises habitudes de vie quotidienne (tabac, alcool, sédentarité, etc.) altèrent également le pouvoir fécondant du sperme. les bains trop chaud seraient eux aussi mauvais pour la fertilité. Que ce soit pour votre santé ou pour votre fertilité, adoptez de bonnes habitudes !

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.