Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
.

Le "trouble du jeu vidéo" officiellement reconnu par l'OMS

Les scientifiques et les médecins n'ont jamais réussi à tomber d'accord sur le cas de "fous de la manette". Mais le "gaming disorder", c'est à dire la pratique excessive et déraisonnable du jeu vidéo, vient pourtant d'être reconnu comme un véritable trouble par l'organisation mondiale de la santé (OMS).

Faut-il vous inquiéter outre mesure si votre ado est difficile à "descotcher" de sa console ? Pas forcément. Selon l'OMS, le " trouble du jeu vidéo" se définit par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée à celui-ci, au point que celui-ci prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt et activités quotidiennes. Il se caractérise également par la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables. En réalité, seule une petite partie des personnes qui utilisent des jeux numériques ou des jeux vidéo est concernée. Attention donc au temps que vous ou quelqu'un de votre entourage passe à "gamer". En excès, cela peut avoir des conséquences sur le quotidien, la vie sociale ou la santé.

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.