Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
home

Le sexe nous tient à cœur

Tiens, si on parlait de sexe un peu. Un sujet qui me tient à cœur. Et qui devrait intéresser ceux qui ne sont pas trop adeptes de la marche, du jogging ou de toute autre activité physique un peu soutenue. Car faire l'amour, c'est bon pour le cœur, justement.

C'est en tout cas le bilan que tirent les spécialistes de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) à l'heure où les vacances rassemblent toutes les conditions pour faire des galipettes avec chéri(e). Selon la FFC donc, « les bénéfices d'une activité sexuelle régulière pour le cœur sont multiples : un rapport sexuel représente un effort physique modéré comparable à la montée de 20 marches à bonne allure. Comme toute activité physique, il contribue à muscler le myocarde, c'est-à-dire le muscle cardiaque, ce qui permet d'éliminer les toxines de l'organisme ».

Et d'après une étude galloise, batifoler sous la couette trois fois par semaine, permettrait de diviser par deux le risque de crise cardiaque ou d'attaque cérébrale. Enfin, c'est aussi très bon pour le moral. Bonnes vacances sous la couette !

A lire également

Disponible chez les marchands de journaux depuis le mercredi 12 décembre, "Dr Good - C'est bon" est mon nouveau magazine trimestriel sur le thème de la nutrition et de la santé.
Nous vous en avions parlé ici en novembre. La consultation lancée par le ministère de la Santé auprès des Français sur le thème « Comment aider nos seniors » est désormais close depuis le 5 décembre.
C'est la hantise des parents : la bronchiolite est de retour ! Partout en France ou presque puisque qu'au 6 décembre seule la Corse n'était pas encore touchée.
La troisième opération #MoisSansTabac, lancée en octobre 2018 a fait un... tabac, avec une progression de 54% de participants par rapport à l'édition 2017.