Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
basket

Le bonheur est dans les baskets

Il est où le bonheur, il est où ? Dans vos chaussures de jogging ! C'est en tout cas la piste confirmée par la très sérieuse Glasgow Caledonian University.

Selon une étude d'un échantillon de 8 000 personnes, courir 5 km par semaine a rendu 89% d'entre-elles plus heureuses. Un sentiment de bonheur très personnel mesuré sur les bases de l' « Oxford Happiness Questionnaire », méthode scientifique reconnue pour mesurer le bien-être subjectif. Sur une échelle de 1 (malheureux) à 6 (extrêmement heureux), les participants à l'étude ont atteint une moyenne de 4,4. Soit un score plus élevé que celui de la moyenne de la population générale écossaise fixé à 4.

La course à pied régulerait l'humeur, diminuerait l'agressivité, les dépressions. Sans oublier les sensations gratifiantes de l'accomplissement sportif, du dépassement de soi, de l'adaptation à une difficulté et par conséquent de la confiance en soi ou encore la perte de poids.

Mais plus scientifiquement encore, on sait aussi que courir libère dans l'organisme des hormones telles que la sérotonine dont on connait l'action sur la dépression et les endorphines, autrement baptisées hormones du bonheur. C'est parti pour 5 km ?

A lire également

Et si nos téléphones mobiles ou autres appareils audio étaient bientôt équipés d'un limitateur de volume ?
En 2019, une large majorité des Français n'ignorent plus que le tabac représente un facteur de risque majeur de maladies, à commencer par le cancer.
Se soigner tout seul c'est parfois bien, encore faut-il s'y retrouver parmi les nombreux produits en vente libre. Voici nos conseils pour prévenir et soigner les maux de gorge.
Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation, système qui met en relation à distance un patient et un médecin généraliste ou spécialiste, peut être remboursée par la Sécurité sociale sous certaines conditions.