Notre nouveau site Dr Good arrive bientôt !

Mais n'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter qui dès le mois de novembre vous proposera des conseils pour vivre mieux plus longtemps.

S'inscrire
home

L'abricot mis à l'amande !

Vous avez un péché mignon : vous adorez les amandes d'abricot nichées au cœur du noyau du fruit. Il va falloir revoir votre gourmandise à la baisse.

C'est l'Anses, très réputée agence de sécurité sanitaire qui vous le recommande depuis qu'une étude a mis en évidence un risque d'intoxication au cyanure lié à une surconsommation. « En effet, explique l'Anses, les amandes d'abricot contiennent une quantité importante d'amygdaline, un composé d'origine naturelle qui se convertit en cyanure hautement toxique lors de la digestion ». Ce n'est pas pour autant qu'il faudra totalement vous en priver.

L'agence recommande de ne pas dépasser une à trois amandes par jour pour un adulte et la moitié d'une petite amande au maximum chaque jour pour un enfant. Et pour couper court à ceux qui croient que ces amandes ont des vertus naturelles pour lutter contre le cancer, on s'arrête là tout de suite : aucune étude sérieuse n'a démontré que ce fruit à coque prévient ou guérit la maladie !

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.