Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
DR GOOD

Handicap, maladies chroniques et solitude : « la double peine »

Depuis 2010, la Fondation de France dresse chaque année un état des lieux de l'évolution des solitudes en France.

Cette enquête menée avec le CREDOC met cette année pour la première fois en avant la solitude des personnes en situation de handicap ou souffrant de maladies chroniques, population qui représente un quart de notre population.

Sur les 3 586 personnes sondées entre mai et juin 2018 selon les méthodes de quotas représentatifs, 32% disent se sentir seules « tous les jours ou presque » ou « souvent » contre 22% de la population générale. Un état de solitude que la Fondation de France n'hésite pas à qualifier de « double peine ». Cette situation se solitude ajoute en effet un sentiment de souffrance pour 80% des personnes représentées par l'étude.

Les incidences du handicap ou de la maladie sont effectivement nombreuses sur la vie sociale, allant parfois jusqu'à la condamner définitivement. En cause, la douleur, la fatigue, des difficultés de mobilité liées aux capacités physiques ou psychiques amoindries, qui empêchent ou réduisent les sorties et les enferment dans un cercle vicieux de « sentiments négatifs », de « perte d'estime de soi » et de « repli sur soi ». Autant d'éléments impactant la vie privée et professionnelle. D'après l'enquête, 33% des personnes étudiées n'entretiennent d'interactions qu'avec un seul des cinq réseaux de sociabilité servant à mesurer le degré de solitude : famille, amis, voisins, collègues, membres d'associations.

La Fondation de France, à travers les nombreuses fondations abritées sur son site, appelle donc à se mobiliser afin d'aider ou d'accueillir ces personnes isolées.

A lire également

Depuis plus de 20 ans que j'ai le plaisir et la responsabilité de vous prodiguer de bons conseils dans les médias, à l'heure des traditionnels vœux de début d'année, mon discours n'a pas changé : prenez soin de vous et faites attention à votre santé.
Et si on profitait de 2019 pour faire chuter de 40% les cancers en France ? C'est en tout le vœu de l'Institut National du Cancer (INCa).
On le sait, de nombreuses études ont déjà démontré les bienfaits de la présence d'un animal pour diminuer le stress ou l'hypertension, pour ne citer qu'elles.
L'hiver est bel et bien arrivé. Et les virus qui l'accompagnent aussi : la grippe qui touche chaque année entre 2 à 6 millions de personnes ou encore la bronchiolite qui concerne 30% des enfants de moins de deux ans par an.