Rechercher
en ce moment

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
voeux michel

... Et surtout, la santé !

Depuis plus de 20 ans que j'ai le plaisir et la responsabilité de vous prodiguer de bons conseils dans les médias, à l'heure des traditionnels vœux de début d'année, mon discours n'a pas changé : prenez soin de vous et faites attention à votre santé.

Et j'ai toujours l'espoir chevillé au corps que mes arguments inlassablement répétés ici, dans Dr Good, ou ailleurs, sur RTL ou sur les chaînes de France Télévisions, auront un impact sur vous.

Car en 20 ans, nos connaissances médicales ont évolué et le mot prévention est entré dans les consciences. Alors, je vous l'ai déjà dit, mais je vais vous le répéter : 70 % de notre vie, de notre longévité, de nos maladies, de notre bien être dépendent de nos habitudes, de notre mode de vie.

Autrement dit, nous pouvons être maîtres de notre santé. A 70%. Et c'est déjà énorme. Alors si je n'ai qu'un vœu à formuler pour 2019 : prenez conscience que de petites modifications dans votre vie quotidienne, c'est un énorme pas vers une meilleure santé, vers une santé maîtrisée. C'est exactement ce que je vous souhaite et c'est le message que je continuerai à vous faire passer en 2019... Bonne année !

A lire également

Et si on profitait de 2019 pour faire chuter de 40% les cancers en France ? C'est en tout le vœu de l'Institut National du Cancer (INCa).
On le sait, de nombreuses études ont déjà démontré les bienfaits de la présence d'un animal pour diminuer le stress ou l'hypertension, pour ne citer qu'elles.
L'hiver est bel et bien arrivé. Et les virus qui l'accompagnent aussi : la grippe qui touche chaque année entre 2 à 6 millions de personnes ou encore la bronchiolite qui concerne 30% des enfants de moins de deux ans par an. 
Une récente étude menée par l'Observatoire de la vue et Ipsos vient de mettre en évidence un phénomène pourtant prévisible : 34% des enfants de 4 à 10 ans ont des problèmes de vue ou la vue qui baisse. Soit une hausse de 2 points par rapport à 2017.