Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
contraception hommes

Contraception : une pilule pour homme testée avec succès

Des chercheurs ont annoncé avoir mis au point la première pilule contraceptive pour hommes. 

Elle s'appelle 11-beta-MNTDC et symbolise une avancée majeure dans le monde de la contraception puisque sous ce nom se cache la première pilule contraceptive pour homme à avoir passé avec succès les tests d'innocuité et de tolérance sur les humains.

Mis au point par L'Ecole de médecine de l'Université de Washington (Etats-Unis) et présenté lors du Congrès annuel de la Société d'endocrinologie américaine, ce contraceptif oral masculin encore expérimental permettrait de diminuer la production de sperme tout en maintenant la libido. Testée sur une trentaine d'hommes en bonne santé pendant 28 jours, cette pilule, qui imite les effets de la testostérone naturelle, a donné des résultats encourageants et significatifs.

Mais les chercheurs se gardent bien de toutes conclusions hâtives. 28 jours de test, ce n'est pas suffisant et d'autres études plus poussées ont déjà été programmées, notamment concernant les effets secondaires, et ce jusqu'à l'essai sur des couples sexuellement actifs. Il faudra donc encore patienter une dizaine d'années avant de voir cette pilule arriver sur le marché.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.