Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
sommeil français

Comment retrouver un sommeil de qualité

Selon le dernier baromètre "Le temps de sommeil en France" publié par "Santé publique France", "les Français dorment 6 heures 42 minutes par 24 heures en 2017, soit pour la première fois en dessous des 7 heures".

Ces 7 heures étaient jusqu'à présent la limite fixée acceptable pour une bonne récupération. En cause, le temps passé devant les écrans, le travail de nuit, l'allongement du temps de transport domicile - travail ou encore un environnement bruyant. Or l'on sait que la dette de sommeil entraîne des conséquences néfastes pour notre santé ou notre comportement socio-professionnel. Mais ce déclin « n'est pas une fatalité » assure le rapport.

Voici quelques conseils pour améliorer la qualité du sommeil :

1. Soigner l'environnement de sa chambre. Dans l'idéal, elle doit être le silencieuse et, suffisamment obscure - car la lumière continue à passer par les paupières fermées au cours de la nuit et perturbe la sécrétion de mélatonine. La température idéale est de 18 °C. Enfin, optez pour une literie de qualité.

2. Faire la sieste. Si l'occasion se présente, ne la laissez pas passer. Lorsqu'elle est bien faite (20 à 30 minutes maximum), elle est efficace sur le temps de réaction et la qualité de l'éveil. Elle permet aussi de lutter contre l'état inflammatoire lié à la privation de sommeil.

3. Prévoir les périodes difficiles. Que ce soit en vue d'un examen, d'un long voyage ou d'une surcharge de travail, tâchez d'étendre vos heures habituelles de sommeil dans la semaine qui précède la période difficile.

4. Pratiquer une activité physique. Pratiqué régulièrement et modérément, l'exercice physique améliorait le sommeil lent profond et diminuait les symptômes d'insomnie. Par contre, mieux vaut éviter le sport le soir : avec l'élévation de la température du corps, cela retarde le cycle d'endormissement.

5. Améliorer son alimentation. Les sucres lents ou rapides sont à préférer lors du repas du soir et l'alcool à éviter.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.