Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
changement d'heure

Changement d'heure : on se prépare 

Dans la nuit de samedi à dimanche 28 octobre, nous nous soumettrons au traditionnel passage à l'heure d'hiver. A 3 heures du matin, il faudra donc reculer votre montre d'une heure. Il sera deux heures. Une heure de sommeil en plus ! Chouette !

Certes, notre horloge biologique n'apprécie pas vraiment que l'on joue avec ses aiguilles car, elle, poursuit inexorablement son rythme synchronisé sur celui de la lumière. La sécrétion de cortisol et de mélatonine, les hormones qui régulent le sommeil, sera décalée. Et encore, pas sûr. Ce n'est en général qu'à partir de trois heures de décalage horaire que l'horloge se désynchronise réellement. Là, ce n'est qu'une heure et les spécialistes vous le diront, notre corps s'adapte très vite !

Mais ce changement d'heure d'hiver est moins « néfaste » que celui d'été. D'abord parce que l'on ne perd pas une heure de sommeil, ce qui, dans ce cas, pourrait en effet, selon certaines études, augmenter les risques de crise cardiaque le lendemain. Là c'est le contraire, le risque diminue ! Et puis une heure en plus de sommeil c'est toujours bon pour affronter les « défis » de la journée qui suit. Pas de perte d'énergie donc.

Pour limiter les petits désagréments, vous pouvez vous préparer au changement. Deux-trois jours avant, profitez au maximum de la lumière du jour, adaptez vos heures de coucher, tout en veillant à toujours bien vous mettre au lit dès les premiers signes de sommeil, mangez peut-être un tout petit plus tôt. Et si perturbations il y a après le changement, elles ne dureront qu'une journée ou deux.

Enfin, pour ceux que le changement perturbe vraiment, ce pourrait être la dernière année de tracas à endurer. La Commission européenne souhaite en effet mettre fin aux changements d'heure dès 2019, car sa justification d'origine - des économies d'énergie - n'est plus si pertinente aujourd'hui.

A lire également

On savait déjà que marcher suffisamment (10 000 pas par jour, selon les recommandations de l'OMS) était bon pour notre santé, et donc notre espérance de vie. Mais selon une récente étude menée au Royaume-Uni par des chercheurs du Leicester Biomedical Research Centre, le rythme aurait aussi son...
Les scientifiques et les médecins n'ont jamais réussi à tomber d'accord sur le cas de "fous de la manette". Mais le "gaming disorder", c'est à dire la pratique excessive et déraisonnable du jeu vidéo, vient pourtant d'être reconnu comme un véritable trouble par l'organisation...
Meilleur pour la santé, le bio ? Pas toujours à en croire la revue 60 Millions de consommateurs qui analysé la composition de 130 produits bio dans son dernier hors-série.
Soupes déshydratées, nuggets de poulet ou de poisson, céréales de petit déjeuner ... les aliments dits "ultra-transformés" forment une famille très hétérogène. Mais ils ont pour point commun de contenir des ingrédients que je vous mets au défi de trouver dans votre cuisine...