Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
DrGood

Boire trop de sodas raccourcit l'espérance de vie !

On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste est longue.

Voilà qu'une vaste étude américaine menée sur 120 000 personnes sur plus de 30 ans par l'Harvard T.H. Chan School of Public Health avec des chercheurs du Brigham and Women's Hospital de Boston et de l'Université chinoise de Huazhong vient ajouter un facteur néfaste à cette liste : selon elle, consommer plus de deux canettes de sodas par jour augmente le risque de décès prématuré de 21%. Dans le détail, la différence des risques encourus par les hommes et par les femmes est très marquée. L'étude publiée dans la revue Circulation montre en effet que, comparativement aux femmes consommant un soda par mois, celles qui boivent 2 canettes par jour présentent un risque de décès prématuré par maladie cardiovasculaire accru de 63 %. Chez les hommes, l'augmentation du risque est de 29 %. Le risque de décès par cancer augmente, quant à lui, de 18 % pour les deux sexes. Quant aux boissons édulcorées - les boissons light - elles aussi étudiées, les effets sur la réduction des risques ne sont pas apparus de façon flagrante. Conclusion des chercheurs, s'il faut remplacer ces boissons sucrées « afin d'améliorer la santé globale et la longévité », c'est l'eau qu'il faut choisir.

A lire également

Le plastique ce n'est pas que pour emballer les aliments, il est aussi dedans... Et nous en avalons quotidiennement des quantités préoccupantes.
Chaque année, c'est la même histoire. Votre trousse à pharmacie déborde, et pourtant, vous n'avez jamais ce qu'il vous faut pour faire face aux petits pépins.
Comment gâcher le départ en vacances dans la voiture familiale ? Avec un mal des transports carabiné, évidemment.
Quel impact ont eu 20 ans d'usage d'Internet sur nos capacités cognitives et nos interactions avec autrui ? C'est ce qu'a voulu savoir une équipe de chercheurs internationale, qui publie ses résultats dans la revue World Psychiatry.