Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
angine

Angine : bientôt un test gratuit en pharmacie

Chaque année, l'angine touche environ 9 millions de personnes en France. Et dans le lot, de nombreux patients se voient prescrire inutilement des antibiotiques.

En effet, on estime que 80% des angines sont d'origine virale et ne nécessitent pas d'antibiotiques contrairement à une angine d'origine bactérienne.

Le diagnostic est donc un enjeu majeur puisqu'une mauvaise utilisation des antibiotiques favorise le développement de bactéries résistantes aux traitements.

Alors pour déterminer l'origine - virale ou bactérienne - de ces angines, des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) seront disponibles dès le 1er janvier 2020 dans toutes les pharmacies et pris en charge par la Sécurité sociale.

Le prélèvement est réalisé dans la gorge du patient au moyen d'un long coton-tige puis est analysé avec des liquides réactifs. Le résultat sera connu en 5 à 10 minutes. Et s'il est positif alors le pharmacien orientera le patient vers son médecin pour un traitement antibiotique. Ces tests sont déjà disponibles pour 10 euros, mais ne sont pas remboursés et donc peu utilisés.

A lire également

Nos amis à quatre pattes, mais aussi les oiseaux, ont bien des vertus quand il s'agit de traiter notre santé physique ou mentale.
On le sait, la consommation de boissons sucrées (avec sucres ajoutés), de jus à base de fruit, de boissons énergétiques et énergisantes et bien sûr les sodas peut avoir un impact sur notre santé : prise de poids, risque de diabète de type 2, hypertension artérielle, infarctus... La liste...
Alors que la Haute Autorité de Santé saisie par le ministère de la santé pour "évaluer le bien-fondé du remboursement des médicaments homéopathiques" doit rendre un avis en juin prochain, les Académies nationales de médecine et de pharmacie dénoncent leur inefficacité.
La gestion de l'affaire des 59 cas révélés de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) dus à des prothèses mammaires s'accélère.