Rechercher

La GoodLetter de Michel Cymes, votre nouvelle newsletter bien-être et santé, tous les 15 jours !

"Des infos santé, des envies, des découvertes, des coups de gueule et toujours des conseils… avec le ton décomplexé, sans tabou et proche de vous qui m’est familier. La GoodLetter, c’est tout cela et plus encore. Une autre façon de prendre soin de soi."

Rejoignez-moi !
logo

12 millions de personnes concernées par la vaccination anti-grippe

Vous avez reçu début octobre votre bon de prise en charge pour une vaccination anti-grippale. La campagne se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019. Largement le temps donc d'aller effectuer cet acte qui reste le moyen de prévention le plus efficace.

La grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de Français chaque hiver. L'an dernier, selon les chiffres publiés par Santé Publique France le pays a connu 4 mois d'épidémie, 75 467 passages aux urgences dont près de 10 000 hospitalisations et près de 13 000 décès attribuables à la grippe et à ses complications. Alors que seuls 45% des personnes à risque sont vaccinés.La campagne vise les populations les plus exposées aux risques de complications graves en cas de grippe, à savoir, particulièrement : les personnes de plus de 65 ans ou atteintes de certaines maladies chroniques, les personnes obèses, les femmes enceintes et l'entourage de nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave.Toutes les personnes majeures, éligibles à la vaccination, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner gratuitement par le professionnel de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l'entourage du nourrisson) et, dans 4 régions expérimentatrices (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France), par un pharmacien. La prescription préalable du médecin reste en revanche nécessaire pour les patients de moins de 18 ans.

A lire également

On savait déjà que marcher suffisamment (10 000 pas par jour, selon les recommandations de l'OMS) était bon pour notre santé, et donc notre espérance de vie. Mais selon une récente étude menée au Royaume-Uni par des chercheurs du Leicester Biomedical Research Centre, le rythme aurait aussi son...
Les scientifiques et les médecins n'ont jamais réussi à tomber d'accord sur le cas de "fous de la manette". Mais le "gaming disorder", c'est à dire la pratique excessive et déraisonnable du jeu vidéo, vient pourtant d'être reconnu comme un véritable trouble par l'organisation...
Meilleur pour la santé, le bio ? Pas toujours à en croire la revue 60 Millions de consommateurs qui analysé la composition de 130 produits bio dans son dernier hors-série.
Soupes déshydratées, nuggets de poulet ou de poisson, céréales de petit déjeuner ... les aliments dits "ultra-transformés" forment une famille très hétérogène. Mais ils ont pour point commun de contenir des ingrédients que je vous mets au défi de trouver dans votre cuisine...